Lettre mandat du Chef conseiller Richard Bélanger

Qey Monsieur Richard Bélanger,

Il me fait plaisir de vous compter parmi les membres du Grand Conseil de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk et de vous attribuer les responsabilités politiques en matière de territoire et culture. Ces responsabilités sont des plus importantes et devront toujours être exercées dans l’intérêt de la Première Nation.

Le mandat qui débute est déterminant pour la PNWW et sera marqué par la continuité dans le changement. Déjà en 2016, les membres de notre Première Nation lançaient un signal clair. Ils souhaitaient que la PNWW passe en deuxième vitesse afin de se développer à la hauteur de son potentiel. La PNWW devait reprendre son leadership à l’égard du Wolastokuk et auprès de ses membres. Pour atteindre cet objectif, les étapes suivantes ont été réalisées :

  1. Nous avons amélioré notre capacité à se gérer et à se gouverner en tant que Nation. La séparation des rôles administratifs et politiques fut instaurée et une équipe de gestionnaires compétents et intègres a été mise en place. Les résultats ont été probants. Non seulement des revenus importants ont été générés, mais ils ont également été administrés efficacement dans l’attente de projets structurants pour la PNWW et ses membres.
  2. Des liens importants ont été consolidés et renouvelés. Tout d’abord avec nos membres que nous avons impliqués au sein de comités et qui ont contribué de différentes façons dans des dossiers d’importance. Des alliances historiques ont également été renouvelées avec nos frères et sœurs des autres Premières nations, dont la Nation Wolastoqey. Finalement, nous avons repris des négociations avec les gouvernements du Canada et du Québec afin de continuer notre lutte vers la réparation et la reconnaissance de nos droits tout en établissant des partenariats.

Les membres nous ont donné un mandat clair. Ils sont d’accord avec ces orientations et souhaitent que nous les continuions. Au cours des prochaines années, la PNWW devra consolider sa gouvernance et bâtir des projets structurants pour la Nation et ses membres.

À titre de Chef conseiller ayant la responsabilité en matière de territoire et culture, vous devrez voir à la protection de notre territoire, le Wolastokuk, ainsi que de la culture Wolastoqey. Le Wolastokuk a forgé notre mode de vie et notre culture. Des mesures doivent être prises afin de protéger et promouvoir le Wolastokuk, les activités traditionnelles qui s’y pratiquent et la culture Wolastoqey. A titre d’exemple, la chasse, la pêche et le piégeage constituent des activités prisées par nos membres. Il est indispensable que la Première Nation protège ses activités traditionnelles en actualisant ses codes de pratique et en exige leur respect et reconnaissance. Par ailleurs, des mesures de protection et de transmission de la culture Wolastoqey devront aussi être mises de l’avant. Je vous invite notamment à participer activement au projet du Centre culturelle Wolastoqey. En dernier lieu, la protection du Wolastokuk, de nos activités et de notre culture passe également par les différents processus de consultation et d’accommodement mis en place. Continuellement confronté à la cohabitation et au développement de projets ayant un impact sur les ressources naturelles, vous devrez rechercher et établir des processus de consultation qui répondent adéquatement à nos besoins de protection et, le cas échéant, aux mesures d’accommodement requises. Ces grandes responsabilités sont les vôtres.

Le Grand Conseil compte sur votre travail, vos idées et vos recommandations afin d’orienter ses décisions dans les domaines relevant de vos responsabilités. Les défis qui vous attendent sont grands, mais vous n’êtes pas seul. L’ensemble des membres de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk, incluant nos ancêtres ainsi que les générations futures, peuvent vous guider. N’hésitez pas à les informer, consulter et écouter. L’implication de nos membres représente un outil de transparence important qui favorise en plus les objectifs d’appartenance et de réappropriation. Également, collaborez et travaillez en complémentarité avec les directions et les gestionnaires de la PNWW. Déterminez clairement vos rôles et responsabilités respectives. Partagez l’information dans les deux sens afin de bénéficier de leurs connaissances tout en leur permettant de connaître et de mettre en œuvre les orientations et décisions du Grand Conseil. Finalement, cultivez vos liens avec les organisations et les personnes extérieures à la PNWW tout en protégeant et affirmant nos droits.

Le territoire et la culture constituent des enjeux sensibles pour la PNWW et ses membres. Vous devrez consulter et travailler en étroite collaboration avec les différents comités déjà en place, soit le Comité de chasse, pêche et piégeage ainsi que le Comité culturel. Au besoin, des comités ou des modes de consultation supplémentaires devront être instaurés. Vous devrez également travailler en étroite collaboration avec la Direction des ressources naturelles qui est en charge d’appliquer les orientations du Grand conseil dans ce domaine. Il serait également utile que vous siégiez au Comité de concertation existant entre cette Direction et l’équipe des négociations. Par votre rôle de gardien du Wolastokuk et de la culture Wolastoqey, vous devrez apporter au Grand Conseil tout enjeu à ce sujet.

En terminant, je vous demande de prendre les mesures pour assurer une pérennité du travail que vous effectuerez au cours de votre mandat. Le fruit de votre ouvrage ne vous appartient pas et doit demeurer à la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk. Vous devez donc prendre les mesures nécessaires pour vous assurer que vos démarches et initiatives soient accessibles et puissent bénéficier à vos successeurs et aux générations futures.

Woliwon!

Jacques Tremblay, Grand Chef
Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk