Conseil des sages

De gauche à droite:  Mme Odette Rioux, M. Léandre Nicolas, Mme Nicole Aubin, M. Ernest-Daniel Nicolas, Mme Aline Athanase et M. Jocelyn Dionne.

OBJECTIFS ET POUVOIRS DU CONSEIL DES SAGES

Objectifs
S’inspirant de la sagesse des anciens, les principaux objectifs du conseil des Sages sont de permettre à quelques  aînés de la Nation de contribuer à la prise de position sur certains sujets qui leur sont soumis. D’examiner toute politique et orientation qui peuvent influencer les habitudes, les us et coutumes de la Nation, en conformité avec sa constitution et ses règlements écrits ou reconnus et de faire part de leur réflexion au Conseil de la PNMV. Le Conseil des Sages doit apporter un éclairage particulier sur toutes questions et toutes situations soumises par le Grand Conseil de la PNMV susceptibles d’avoir certaines conséquences sur les relations interpersonnelles des membres et sur toutes questions conflictuelles de quelque nature que ce soit. Il doit agir comme arbitre et médiateur dans les différends qui peuvent survenir entre les membres entre eux, ou un groupe de membres et une instance décisionnelle. Il conseille les dirigeants de la Nation sur tout sujet d’intérêt commun qui soulève des frictions entre les membres et peut recevoir une plainte suite à un refus d’une demande d’inscription au registre de la PNMV en vertu du Code d’appartenance.

Pouvoirs
Le Conseil des Sages doit toujours agir dans le respect de la coutume et de la tradition et s’assurer que celles-ci sont sauvegardées. Le Conseil des Sages est consultatif et possède un pouvoir de recommandation et de médiation. Le Conseil des Sages peut recommander au Conseil de la PNMV de reconsidérer certaines décisions ou résolutions s’il estime que celles-ci sont préjudiciables ou contraires aux intérêts des membres. Lorsque le Conseil des Sages agit comme arbitre dans une situation précise, sa décision est exécutoire et sans appel. Dans ce cas, les parties impliquées doivent préalablement accepter son intervention.